Myelom-Gruppe Rhein-Main

Dernière mise à jour: 12 janvier 2013

Relations avec les médias

De bons contacts dans les médias peuvent non seulement contribuer à augmenter l'intérêt accordé au myélome multiple en général et aux organisations de malades ou initiatives en particulier, mais aussi encourager d'autres personnes à soutenir vos activités et à suivre votre exemple en soutenant d'autre groupes/personnes qui souffrent de cette maladie rare.

À côté de la scène médiatique générale ainsi que de la radio et de la télévision, il existe encore d'autres médias que vous aimeriez peut-être intégrer dans votre travail :

  • la presse spécialisée dans la cancérologie et l'hématologie
  • la presse médicale spécialisée, y compris les médias pour médecins, personnel soignant, assistants sociaux et pharmaciens
  • les publications de groupes d'entraide et de cliniques
  • l'Internet, y compris forums de discussion, chat, liens, etc.

Conseils utiles pour vos contacts avec les médias :

  • Assurez-vous que ce que vous avez à dire est nouveau et intéressant.
  • Respectez les délais des journalistes. Si vous avez promis de livrer les informations dans les deux heures suivantes, faites-le.
  • Essayez de comprendre ce que les journalistes attendent. Veulent-ils un article exhaustif sur le myélome multiple, le rapport d'une expérience décrivant ce que cela signifie de vivre avec cette maladie ou ne veulent-ils que des données et des faits ?
  • Apprenez à connaître les médias. Observez comment la presse écrite ou la radio utilise normalement le matériel d'information et comment elles le présentent à leur public. Présentez-leur vos propres informations en conséquence.
  • Découvrez les préférences des journalistes. Ont-ils un faible pour une rencontre personnelle, la communication par téléphone ou simplement par e-mail ? Sont-ils intéressés à une interview, demandent-ils des informations de fonds ou désirent-ils seulement une idée pour une histoire ?
  • Soyez bien préparé. Pour tout contact avec un journaliste - personnel, par téléphone ou par écrit - réfléchissez toujours exactement aux messages centraux que vous désirez transmettre et exposez-les avec précision. Si vous répondez par écrit ou oralement, répétez ces points essentiels.
  • Montrez-vous enthousiaste. Vous ne pouvez attendre d'aucun journaliste qu'il se passionne pour votre récit si vous n'êtes pas vous-même passionné.
  • Si vous ne pouvez répondre à une question, restez honnête et proposez d'en rechercher la réponse. Tenez votre promesse et reprenez contact par téléphone - même si vous n'avez aucune réponse.
  • Soyez constant et précis. Actualisez soigneusement vos listes de destinataires médiatiques et informez les journalistes régulièrement. Mais ne diffusez que des informations qui sont importantes pour les médias respectifs.
Haut de page

Conseils utiles pour des interviews :

  • Soyez bien préparé. Recherchez la raison de l'interview, pourquoi on vous a choisi, quels problèmes sont liés au thème de l'entretien, quel journaliste vous interviewe, de quel média il s'agit, de combien de temps vous disposez et qui, à part vous, sera encore interviewé. Répondez en fonction du public et des questions éventuelles.
  • Assurez-vous que vous comprenez bien les questions.
  • Définissez des priorités. Pensez que vous pouvez en dire davantage que simplement répondre aux questions du journaliste. Notez trois messages centraux avant l'entretien et communiquez-les à chaque occasion qui se présente.
  • Parlez clairement et soyez sûr de vous-même. Pensez que vous en savez plus sur le sujet que le journaliste.
  • Utilisez des termes médicaux compliqués uniquement s'il s'agit de médias spécialistes du monde médical.
  • Donnez des exemples pertinents quand vous souhaitez concrétiser.
  • Si vous ne connaissez pas la réponse, dites-le. Ne mentez ni ne spéculez jamais, et ne vous disputez pas avec le journaliste. Évitez les formules toutes faites comme "Sans commentaire" et ne répétez aucun commentaire négatif.
  • Tout sera enregistré. Ne racontez donc pas à un journaliste ce que vous ne voudriez pas voir dans la presse écrite ou entendre à la radio. L'interview commence au moment où vous rencontrez le journaliste et se termine lorsque vous vous en allez. Pendant ce temps, tout est enregistré.