Myelom-Gruppe Rhein-Main

Dernière mise à jour: 12 janvier 2013

Qu'est-ce que le myélome multiple ?

Myélome Multiple : Guide essentiel pour les patients, leurs familles et leurs amis

Le présent guide essentiel a été rédigé à l’attention des patients chez lesquels un myélome a été diagnostiqué, mais il peut également être utile à leur famille et à leurs amis. Il fournit des informations sur le myélome, son traitement et la manière dont on peut vivre avec cette maladie.

Pour télécharger une copie du manuel, cliquez ici
(422 KB PDF*)

  • Le myélome multiple (appelé aussi maladie de Kahler ou plasmocytome) est une dégénération maligne des plasmocytes. Ces cellules prolifèrent de manière incontrôlée dans la moelle osseuse.
  • Les plasmocytes déréglés produisent des anticorps ou même seulement des fragments d'anticorps, les paraprotéines. Ces anticorps ont des propriétés physico-chimiques identiques et sont produits par un clone de plasmocytes. On les appelle aussi protéines monoclonales.
  • La production de paraprotéines a pour effet d'empêcher la formation d'anticorps normaux, ce qui rend le patient plus sensible aux maladies infectieuses.
  • La croissance des cellules saines, qui forment le sang, est inhibée dans la moelle osseuse. Le nombre insuffisant de globules rouges et blancs sains provoque de la fatigue, de la faiblesse, des maux de tête et une sensibilité accrue aux infections.
  • La prolifération des cellules myélomateuses dans la moelle osseuse, leur interaction avec le stroma de la moelle osseuse (on appelle stroma le tissu de soutien d'un organe ou d'une tumeur) et l'activation de cellules immunitaires entraînent la stimulation accrue d'ostéoclastes. Les ostéoclastes sont des cellules capables de détruire la substance osseuse. Il s'ensuit donc une perte de la substance osseuse et des détériorations osseuses, qui peuvent entraîner des fractures et des douleurs.
  • La dissolution du tissu osseux a pour effet de libérer de plus en plus de calcium. L'augmentation du calcium dans le sang peut provoquer diverses complications comme les lésions rénales, la fatigue, la confusion mentale, des troubles du rythme cardiaque, des nausées et des vomissements.
  • Par suite de la formation de grandes quantités de paraprotéines, la teneur protéinique du sang peut augmenter énormément. Comme une partie de ces protéines est évacuée par les reins, ces protéines peuvent boucher les tubules rénaux et ainsi perturber le fonctionnement des reins.
  • On observe plusieurs formes de myélome multiple qui se distinguent par la structure des anticorps produits.
  • Le myélome multiple peut évoluer plusieurs années sans symptômes perceptibles. Les signes décrits ci-dessus ne se manifestent généralement qu'après une longue période de développement de la maladie.
  • On n'a aucune certitude quant aux causes du myélome multiple.
  • Bien qu'on ait constaté une certaine disposition à la maladie chez les parents au premier degré (parents/frères et sœurs), le myélome multiple n'est pas une maladie génétique au sens strict du terme.


 
* Pour télécharger, lire ou imprimer les fichiers en format PDF, il vous faut Adobe® Reader®, un logiciel de lecture gratuit. Si ce programme n'est pas installé sur votre ordinateur, vous pouvez télécharger la version la plus récente d'Adobe® Reader® gratuitement sur le site du fabricant.

Get Adobe Reader