Myelom-Gruppe Rhein-Main

Dernière mise à jour: 12 janvier 2013

Soutien aux patients et aux proches

Le diagnostic « Vous avez un cancer ! » est un choc pour la personne concernée et pour sa famille et ses amis. Et pourtant, ce diagnostic n'est pas un arrêt de mort. Le myélome multiple est incurable mais on peut le traiter avec succès. Les possibilités de traitement sont continuellement améliorées et élargies si bien que les chances de survie des malades concernés augmentent également. De nombreuses personnes ont appris à mener une vie bien remplie malgré le cancer.

Souvent, les gens se sentent dépassés et laissés seuls face à ce diagnostic de cancer. Un premier pas pour sortir de cette isolation est de parler de la maladie avec sa famille ou des personnes proches. Il est possible que cela vous soit pénible de même qu'à votre interlocuteur. Mais on peut souvent influencer positivement cette situation dans la mesure où on accepte de l'aide en veillant toutefois à ne pas s'en rendre trop dépendant.

S'informer et organiser une aide professionnelle

S'informer et éventuellement organiser une aide professionnelle sont également des pas importants qui aident à mieux supporter le diagnostic. Même s'il n'existe pas encore dans chaque ville un groupe d'entraide spécialisé dans le domaine du myélome multiple, de nombreux groupes d'entraide pour les malades souffrant de leucémie et de lymphome proposent aides et informations. En outre, des services de consultation pour le cancer peuvent être utiles à soi-même et à ses proches, avant, pendant et après le traitement.

Internet offre aussi quantité d'informations utiles qu'il convient cependant de considérer d'un oeil critique. On trouvera également sur le présent site Web une liste de liens relatifs à des organisations de malades.

Si vous-même ou vos proches désirez avoir des contacts avec des personnes atteints de cette maladie ou vous joindre à un groupe d'entraide mais que vous ne trouvez pas de groupe approprié à proximité de chez vous, adressez-vous à ce sujet de façon ciblée aux organisations dédiées au cancer. Envisagez aussi le contact avec des groupes d'échanges sur des maladies cancéreuses plus ou moins semblables. S'il n'y a vraiment aucun groupe d'entraide à proximité de chez vous, vous pouvez aussi envisager d'en créer un vous-même. De même des entretiens avec des prêtres/pasteurs, psycho-oncologues ou psychothérapeutes peuvent vous aider à affronter votre situation.

Si vous avez le sentiment que la situation actuelle ne permet pas de parler ouvertement de votre cancer avec d'autres, cherchez dans votre famille ou parmi vos connaissances une personne de confiance avec la quelle vous pouvez en parler. Discutez de votre situation et faites une liste de questions, que vous devriez emporter avec vous lors de votre prochaine visite chez votre médecin. Vous aimeriez peut-être que votre personne de confiance vous accompagne chez le médecin et vous soutienne - quatre oreilles entendent souvent davantage que deux.