Myelom-Gruppe Rhein-Main

Dernière mise à jour: 12 janvier 2013

Chimiothérapie

Les agents chimiothérapeutiques sont des substances qui ont pour effet de bloquer la croissance des cellules tumorales. A la différence d'autres tumeurs malignes nécessitant une thérapie immédiate, le diagnostic myélome multiple n'exige pas forcément une chimiothérapie immédiate. Elle s'impose cependant lorsque

  • des symptômes comme la diminution des performances physiques, la fatigue, la perte de poids ou les douleurs osseuses se manifestent;
  • on constate une restriction du fonctionnement des reins;
  • on observe une hypercalcémie (concentration anormalement élevée de calcium dans le sang) ou
  • on constate l'apparition d'une anémie qui s'aggrave de plus en plus.

Dans le traitement du myélome multiple, certains cytostatiques (médicaments inhibant la croissance des cellules = agents chimiothérapeutiques), les agents alkylants, se révèlent particulièrement efficaces. Dans certains cas, des agents alkylants comme le melphalan ou le cyclophosphamide sont combinés à des médicaments à la cortisone.

Les effets secondaires les plus souvent associés à la chimiothérapie sont les nausées et les vomissements. D'autres effets secondaires possibles sont l'anémie, les inflammations des muqueuses, la perte de cheveux, la toxicité sur le système nerveux et la prise de poids. La plupart de ces effets secondaires sont limités à la durée de la chimiothérapie. Votre médecin traitant vous indiquera quels médicaments entrent en ligne de compte pour votre chimiothérapie et comment ils seront combinés.